Caniconseil: Toilettage, boutique et éducation canine
7 rue d'Antony
91370 Verrières le buisson
09 52 13 32 22

le toilettage, comment bien faire?

chiotsbain

Le toilettage

Il est tout un tas de race de chien qui nécessite un toilettage régulier, pour l’esthétique, mais aussi pour leur confort et la santé de la peau. Malheureusement, force est de constaté que beaucoup de propriétaires de chiens ne se rendent pas compte à quel point le toilettage peut être éprouvant pour leur chien ou leur chat.

En effet, l’animal doit se laisser démêler, brosser, laver, tondre, couper les poils pendant plus d’une heure, en restant debout et sans broncher si on veut que la coupe soit réussie ! Et pour eux, cela n’est pas naturel ! Ils s’en fichent d’être beau et de sentir bon (d’ailleurs ils préfèrent sentir mauvais !), ils ne savent pas non plus que leur peau doit être soignée pour être en bonne santé.

La question est « comment faire pour leur rendre cela le plus agréable possible ? »

Déjà, il faut commencer très tôt, plus le chiot intègrera vite le toilettage dans sa vie, mieux il le supportera, il trouvera cela « normal ». Pour cela, ne pas hésiter à le brosser dès sa première semaine à la maison, à lui sécher les pattes avec une serviette à chaque fois qu’il rentre de l’extérieur, à chacune de ces manipulations, récompenser le ! Un coup de peigne = une friandise et le tour est joué, il associera le toilettage a quelque chose d’agréable et s’y pliera avec joie ! N’attendez pas qu’il soit emmêlé pour le brosser, si on doit tirer sur les nœuds, ça n’aura rien d’agréable et tout l’effet préventif sera gâché !

La deuxième chose importante, surtout pour les races nécessitant un toilettage régulier (bichon, yorkshire, cocker et bien d’autres…) c’est de l’emmener chez le toiletteur dès ses premiers mois, vers 4 ou 5 mois, c’est le bon moment.

A ce premier rendez-vous, le toiletteur ne fera pas encore de vrai « coupe », mais il fera les nettoyages d’hygiène habituelle, coupe de griffe (surtout les ergots) soins des oreilles, des yeux, petite tonte entre les pattes si besoin, petite coupe aux ciseaux juste pour désensibilisé le chien à ce qu’on lui fera une fois adulte et un petit bain pour finir, le tout, récompensé de petites friandises pour l’encourager à se tenir correctement.

Une fois cette phase d’habituation faite, ne relâcher pas la pression ! Plus vous entretenez votre chien ou chat à la maison, plus la visite chez le toiletteur sera courte et agréable !!

En effet, plus le chien est emmêler, plus le toiletteur a de travail à faire, et une coupe qui devrait durer moins de 2 heures peut vite se transformer en cauchemar de plusieurs heures pour le chien comme pour le toiletteur !!

Donc si vous voulez lui éviter cette séance difficile (et aussi un supplément pour votre portefeuille, n’oubliez pas que le toiletteur fait son tarif a l’heure, ce qui est bien normal…) pensez à le brosser régulièrement, a lui retirer les saletés du pelage après chaque sortie, bref, à entretenir votre chien entre 2 séances chez le toiletteur.

Petite astuce supplémentaire, si le mal est déjà fait et que vous n’avez pas le courage de le démêler avant de le baigner, alors, évitez le bain ! Un bain sur un chien emmêlé, c’est pire que tout, ça ressert les nœuds !

Si malgré ces conseils, votre chien a un poil dans un piteux état et ne supporte pas le toiletteur, n’hésitez pas à demander au toiletteur de faire le travail par étapes (un bon toiletteur vous le proposera de lui-même) de manière à ne pas « traumatiser » le chien (valable aussi pour les chats bien évidement) vaut mieux le ramener chez le toiletteur sur 2 ou 3 rendez-vous d’une heure que de lui faire subir plusieurs heures de stress.

 

Points clés :

  • Commencer tôt à brosser/démêler votre chiot/chaton en le renforçant positivement avec des friandises
  • Emmener le jeune chez le toiletteur
  • Entretenez régulièrement son poil
  • Eviter de baigner un chien/chat emmêlé.
  • N’hésitez pas à demander plusieurs séances courtes chez le toiletteur si besoin.

Laissez un commentaire